A Montricoux (82), Diego Lara reçoit le soutien de nombreux artistes

 

L’an dernier à la même époque, Diego Lara, collectionneur et créateur de la villa des peintres à Montricoux (82), se demandait s’il allait toujours avoir l’énergie de maintenir ouvert son musée, centré sur les oeuvres des artistes du Tarn-et-Garonne.
Un musée que ce natif de Montricoux a ouvert depuis 2011.

Diego Lara, marbrier décorateur de métier, a toujours été en parallèle un collectionneur de documents, oeuvres d’art ou objets se rapportant à sa ville ou son département.
En 2010, il publie une rétrospective dressant le panorama d’un siècle de vie à Montricoux, De la belle époque à nos jours, et enchaîne l’année suivante, par l’ouverture du musée, où il expose peintres et sculpteurs de la région, de la fin du XIXè au début du XXè siècle. Un musée qui héberge au total une centaine d’oeuvres, notamment des écoles montalbanaises et toulousaines.

Appuyé par de nombreux artistes, il a finalement ouvert à nouveau le lieu cette année, et, pour la première fois, il expose un artiste contemporain, Bernard Montezin (28 avril-2 juin).

 

L’artiste a reçu de nombreux soutiens d’artistes pour poursuivre et enrichir ce musée: en avril, il a ainsi reçu deux dons qui se rajoutent à sa collection:  

L’artiste montalbanais Grégory Pamadou lui a fait don de deux de ses œuvres montrant le village de Montricoux (vue générale du village – Maisons à colombages dans la grand-rue).

Et quelques jours auparavant, une vieille famille du village lui a fait don d’un dessin réalisé en 1924 par Marcel Lenoir (1872-1931), La Sainte Famille.