- Publicité -

A Rodez, le projet Monochrone va permettre à 1000 élèves de créer dans le cadre du Siècle Soulages


La ville et l’agglomération de Rodez ont lancé un appel à projet dans le cadre du siècle Soulages. L’un des premiers projets admis par le jury est celui présenté par le collège Amans-Joseph Fabre, projet qui s’intitule Monochrone et qui vise à permettre à mille élèves du collège et de classes de CM1 et CM2 de 12 écoles primaires de produire des oeuvres en lien avec quatre thématiques fortes chez Soulages: les gestes, les matières, les lumières et les supports.

Le collège a déposé la marque MonoChrone à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

Les oeuvres seront exposées dans la galerie du collège, de mars à décembre: les gestes (jusqu’en juin), où les élèves seront accompagnés par les artistes Laurence Le Chau et S. Cop, les matières (mai-septembre) où interviendra Florian Melloul, lumières en septembre-octobre avec une intervention de J.-D. Fleury, maître verrier, et supports (nov-décembre).

Pour accompagner l’ensemble, deux artistes vont créer des oeuvres sur place: Step Cop et Florian Melloul vont intervenir sur le séquoia centenaire de la cour du collège qui a dû être abattu pour raison de sécurité. Le sculpteur va en extraire une sculpture de cinq mètres, pendant que le plasticien va travailler avec les élèves pour qu’une trace de l’arbre soit conservée sur place.