- Publicité -

La Lozère confie à Lionel Sabatté et aux Lozériens  la création de la bête du Gévaudan

 

L’artiste Lionel Sabatté sera en résidence à Mende cet automne pour la réalisation d’un loup de poussière: cette œuvre participative sera créée en résidence à Mende, au mois de septembre et est destinée au futur musée du Gévaudan qui ouvrira ses portes dans la préfecture lozérienne en 2022.

Tous les Mendois sont invités à récolter leur poussière, ainsi que l’ensemble des établissements scolaires de la ville. Quarante sacs de 40 litres seront nécessaires à la fabrication de cette œuvre. Les participants peuvent déposer leurs sacs dans les locaux du Pays d’art et d’histoire, à l’office de tourisme ou au centre d’études et de conservation Jean Mazel avant le 31 août.

Cinq semaines de traitement et de congélation seront nécessaires (notamment pour tuer les bactéries potentielles inclus dans la poussière) avant l’arrivée en résidence de Lionel Sabatté, de fin septembre au 11 octobre. Il sera accueilli par le Pays d’art et d’histoire à la maison consulaire pour créer ce loup, et il accueillera les écoles mendoises pour expliquer sa démarche et son travail. Une œuvre collective ou chaque petit bout de soi deviendra un grand bout de l’histoire du musée.

L’artiste a prévu une sculpture de 1 mètre sur 2, dont la structure métallique sera recouverte d’un agglomérat de plusieurs couches de poussière et de colle.

 

(page Facebook de l’artiste)

Lionel Sabatté est un artiste contemporain peintre, sculpteur et dessinateur, diplômée des beaux-arts de Paris (2003). Il utilise des matériaux dits pauvres ou considérés comme rebus dans son travail. À travers ses œuvres ,il questionne le rôle de la beauté de par les structures et les matières qu’il utilise. C’est aussi une manière différente de concevoir la réutilisation des déchets, un thème très ancré dans la réalité.

Ce projet est réalisé en partenariat avec l’état-Drac Occitanie et l’éducation nationale–DASEN, établissements scolaires de Mende.