- Publicité -

Le Toulousain Ceet va réaliser en Chine huit parcs de jeux pour enfants

 

Le street-artiste toulousain Ceet a réalisé deux parcs de jeux d’enfants en Chine en 2018. Il doit en réaliser huit supplémentaires pour des promoteurs dans les mois qui viennent, tous déclinant ses animaux fétiches, ses “Chicanos” qui sont devenus sa marque de fabrique.
L’artiste qui a fait partie de la Truskool, l’école historique du street-art à Toulouse, partage aujourd’hui principalement son temps entre sa ville natale, la ville rose et Shenzen en Chine, une ville de 12 millions d’habitants où il a créé en 2016 le centre d’art-résidence d’artiste Jardin Orange, qu’il dirige aujourd’hui.

Toujours en Chine, il va également réaliser devant l’opéra de Zhuhai, ville limitrophe de Macao, du mobilier urbain et des sculptures, certaines de 8 mètres de haut, toujours inspirées par ses Chicanos qui font un tabac dans ce pays.

L’artiste prépare une exposition en solo à Genève cet été, une autre à Montpellier (Le Mas du ministre) et une troisième à Hong-Kong en décembre.