- Publicité -

Appel à participation : Lovestival, Ariège, le « Burning Man à la française »

6-7 juillet, éco-village Sainte Camelle, Ariège

Répondre… avant le festival!

Le Lovestival cherche des artistes prêts à venir s’immerger dans une expérience d’amour!

L’idée est de venir faire naître l’univers du festival, en prenant possession des lieux trois jours avant, s’en imprégnant, pour y accoucher d’un visuel puissant sous forme de peintures, sculptures, installations… 

Sont offerts trois jours en résidence dans le magnifique écovillage de Ste Camelle, l’entrée au festival et le logement en camping/fourgon. Peut-être une rémunération aussi… mais le budget n’étant pas finalisé…pas de promesses. 

Précisions et infos pratiques

Le Lovestival se veut le festival de l’amour, de tous les amours. Persuadés que tous les humains sont connectés entre eux, mais aussi avec la planète et les autres formes de vie, au Lovestival, on se reconnecte, on découvre de nouveaux modèles de société, on réapprend à s’aimer les uns les autres et à s’aimer soi-même. Car ce n’est que par l’amour que l’on rend le monde meilleur… 

Au Lovestival on explorera l’amour, sous forme d’ateliers, de conférences, de conversations ou de jeux. Le thème de l’amour sera développé sur trois axes:

La Tribu, qui met l’accent sur la communauté. On y parle de société, de vie en communauté, d’intégration, de féminisme, de MOGAI, de coopération, de communication non violente, de sociocratie, d’holacratie, d’intelligence collective, d’éducation populaire…

La Cabane, qui est centré sur soi et le couple. On y découvre des pistes pour mieux vivre avec soi et/ou son/sa partenaire, que cela concerne la spiritualité, la communication de couple, les différents schémas du couple et de ses variantes (trouble, polyamour…), la spiritualité, la méditation, la thérapie psycho corporelle, le naturisme, le tantra, le yoga, les méthodes d’auto-guérison…

Les Soupirs, qui explorent la question de la sexualité. Attention, ceci n’est pas un festival pornographique, ni une orgie géante. Cependant,  il y aura des ateliers pratiques basés le corps, le contact physique et la sexualité. Nous accorderons la plus grande prudence à ces ateliers, pour que chacun-e puisse s’y sentir en sécurité physique, morale et affective. Parmi les sujets traités: le consentement, le BDSM, le shibari, la sexologie, le sexe et le handicap,  l’asexualité, le libertinage, les relations libres, la sexualité sacrée … 

Univers

Le Lovestival, ce n’est donc pas seulement un festival, c’est aussi un univers. Des artistes viendront s’installer à l’avance créer un visuel puissant en mêlant intimement leurs œuvres au décor féerique, à la façon d’un Burning Man ou d’un Tomorrowland. Le style est tribal punk, mêlant onirisme, paganisme, féerie, hippies, ainsi que tenues et maquillage tribaux. 

L’ambiance est résolument collective et co-créative. Ca veut dire qu’au-delà de l’affiche du programme, il y a tout un festival « off », où chacun-e peut venir partager son univers. Cela peut être artistique, philosophique, scientifique, ludique ou autre, tant que c’est en rapport avec le thème du festival. Rêve et fais-nous rêver! Ta contribution peut être une activité, mais aussi de la déco, de la musique, de la danse, de la joie, un costume… Demande-toi ce que tu peux apporter au festival pour qu’il ait aussi ta touche personnelle! Ce peut être aussi simple que ta bonne humeur. Il y a aussi possibilité d’installer un stand.

Le Lovestival revendique aussi une éthique de bienveillance, et qui dit bienveillant dit responsable. Nous avons donc chacun-e une responsabilité par rapport au bien-être des autres festivaliers-ères, et par rapport à la planète. L’organisation fournira des toilettes sèches et de la nourriture vegan bio.

……………………………….