- Publicité -

Photo: le toulousain Philippe Shangti à la Biennale de Venise

 

Né à Toulouse, le photographe Philippe Shangti vit et travaille aujourd’hui en Andorre, territoire qu’il représentera à la prochaine Biennale de Venise 2019.

Il y exposera “Future is now”, un ensemble concernant l’homme et l’impact de son activité sur l’environnement.

Le photographe, connu pour des photos extrêmement colorées et mises en scène, travaille maintenant avec une équipe d’une quinzaine de personnes dans son atelier-studio en Andorre.

Philippe Shangti est un autodidacte qui s’est fait connaître à Saint-Tropez, où il réalise des photos entre humour, provocation et glamour qui joue avec toutes les outrances de la “ville-muse”. Plus tard, il élargit son travail et donne une tonalité plus engagée à son travail, en essayant de sensibiliser les esprits sur des sujets comme la drogue, l’abus d’alcool, la prostitution ou la pollution, toujours entre univers pop  et messages transgressifs.

Chaque année l’artiste édite une nouvelle collection d’œuvres, avec une thématique précise. «  Art VS Drugs »  est la collection photographique qui l’a révélé au grand public et  lancé sa carrière.

L’artiste expose actuellement “Art is my hope”, jusqu’au 23 avril à la galerie Caldea en Andorre. Photographies, sculptures, art vidéo, peintures, ainsi qu’une Ferrari entièrement repensée par l’artiste.